Tourisme solidaire

En dehors des grands circuits classiques, nous avons développé des itinéraires dans des régions isolées, loin des grands axes de communications, qui vous font découvrir des sites encore peu connus au cœur du pays. Pour la réalisation de ces circuits nous travaillons en étroite collaboration avec les populations locales (porteurs, piroguiers, gîteurs…)
Ce choix nous a permis de nous impliquer directement dans un Tourisme Solidaire pour un développement durable sur le plan social – environnemental – économique.

Le village d’Ankavandra situé au bord du fleuve Manambolo est le point de départ de la descente en canoë où nous avons mis en place notre base pour toute sa logistique ; canoës, matériels de bivouac etc…et le personnel d’encadrement originaire de ce village.

Près d’une centaine de piroguiers sont employés pendant la saison touristique (avril à novembre) pour accompagner chaque groupe qui participe à cette descente de fleuve.

Les piroguiers de Mad CaméléonCette période correspond à la saison sèche où il n’y a plus d’activité agricole et leur apporte un complément économique non négligeable.

A chaque début de saison, ces piroguiers bénéficient d’une formation encadrée par un guide formateur venant de nos bureaux pour perfectionner leurs comportements vis-à-vis des voyageurs, pour la bonne organisation des bivouacs, le perfectionnement en cuisine, la sensibilisation sur le respect de l’environnement, la gestion du matériel….

Cette activité en constance progression ont contribué au développement des actions associatives : équipement en matériels sportifs de 13 équipes de football dont l’objectif est la redynamisation des associations sportives et la stimulation des échanges entre les différentes localités existantes de la région du Menabe.


Le village de Bekopaka est situé au pied du parc national des Tsingy du Bemaraha : à proximité de ce village nous y avons développé un campement « Camp Croco ».
80% des ressources humaines travaillant pour notre structure proviennent du village de Bekopaka où nous avons construit une Ecole d’Enseignement Primaire pour les enfants du village en partenariat avec l’Association Culturelle « RENCONTRE » de Saignon (France).
Cette école accueille 2 classes de 40 élèves encadrés par deux instituteurs.