Le fitampoha

Le fitampoha, un évènement
Madagascar est un pays naturellement riche. Il dispose un vaste territoire terrestre et maritime. Avec son climat tropical varié, ses larges plages, il abrite également une richesse incomparable en faune et flore, un paysage encore très naturel. Cette richesse naturelle s’accompagne également avec une culture très originale que le pays protège jalousement. Un d’entre eux, dans la région de sakalava, le Fitampoha. Il est l’un des plus respectueux et qui se définissent comme le bain de relique royal. Normalement, il est célébré tous les 5 ans. Pour le sakalava comme toutes les autres régions en leur évènement, c’est le moment de montrer sa reconnaissance envers les ancêtres et la longue lignée de rois qui s’y succèdent.
En quoi le fitampoha est intéressant ?
C’est un évènement très respectueux dans l’île et il attire les médias, et les chercheurs en raison de son caractère typique. Durant la cérémonie, le protocole exigeant certaines traditions qui évoquent des pratiques ancestrales. Avant de noyer la relique, les descendants font appellent aux bénédictions en évoquant leur âme.
C’est aussi un moment pour l’étendue familiale de se réunir. Tous les membres de la famille sont présents pour célébrer. Les historiens, les Anthropologues y trouvent aussi leur place en creusant sur la façon dont se déroule la cérémonie. Quant aux touristes et ceux venus pour une vacance à Madagascar, ce sera surement la bonne occasion d’une aventure nouvelle en vivant à la Malagasy. Il leur suffit de choisir un bon guide pour leur montrer comment s’y prendre pour y arriver. Autrement, on peut toujours choisir de simplement contempler la cérémonie.
Rien qu’en voyant la foule assistée au bain de reliques et la manière dont les habitants conservent à sa forme primitive de ce rituel, c’est déjà important et ambiancé. Les reliques sont parfumées par des huiles sacrées, et les femmes qui les portent pour les bains sont choisies selon des critères prédéfinis par les ancêtres eux-mêmes.